II. La société de consommation dénoncée

2. La surconsommation virtuelle

La surconsommation virtuelle en France

Après avoir lu une étude réalisée par eMarketer, nous savons désormais que le temps que l’on passe sur nos mobiles a dépassé celui que nous consacrons à regarder la télévision en 2017 et en France. Le cabinet eMarketer estime aussi qu’en 2017, 4 heures seraient quotidiennement dédiées à l’utilisation d’un Smartphone contre 3h51 pour la télévision. Nous avons changé de mode de vie, nos ordinateurs fixes et portables vont peu à peu disparaître au profit de nos téléphones portables. D’après LCL, en 2017, un adulte devrait ainsi passer 1h54 par jour les yeux rivés sur son son écran de Smartphone ou de tablette contre 1h42 sur le « non mobile », dont majoritairement les ordinateurs (1h44 cette année). L’utilisation d’applications de réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter explique en partie ce boom attendu. Grâce à nos modes de vie, cette tendance ne fera ensuite que s’accroître au fil des années. Et pour cause, dans le même temps, le taux d’équipement va également aller à la hausse. Si 70% des Français sont équipés d’un smartphone en 2016, ils seront 76% à la fin de 2017.

L’artiste polonais Paweł Kuczyński critique cet abus de l’utilisation des mobiles de type smartphone à travers des dessins satiriques. Ces derniers, simples et puissants, dénoncent un monde qui court à sa perte. Paweł Kuczyński aborde ainsi plusieurs thèmes : l’exploitation de certaines catégories sociales, la surconsommation ou encore l’isolation que peuvent provoquer les réseaux sociaux. Les sujets évoqués dans ses créations sont parfois évidents et d’autres plus compliqués à figurer. Les couleurs pastels et les formes simples donnent à son travail une esthétique presque intemporelle, tout comme le sont – malheureusement – les sujets évoqués.

L’application Pokémon Go (cf illustration ci-dessous) génère environ 1 600 000 $ par jour. Certains jouent à ce jeu et s’amusent, d’autres le trouvent abrutissant, voire asservissant. Certains estiment que Pokémon Go rend les gens plus accessibles et sympathiques, d’autres pointent le danger de ce jeu qui encouragerait l’individualisme et le manque de sociabilité. En effet, un joueur passe en moyenne 43 minutes par jour sur l’application. Pour donner un ordre d’idée, le temps que passe les utilisateurs de réseaux sociaux varie entre 20 et 30 minutes en moyenne par jour. Kuczyński donne sa vision des choses dans « Control », une série de dessins satiriques que nous avons trouvé des plus explicites.

Internet est désormais largement diffusé en Europe. Aujourd’hui, sur le Vieux continent, 178 millions d’individus, soit 60% de la population globale déclarent se connecter régulièrement en semaine. 66% des Français disent se rendre généralement sur Internet en semaine et 60% le week-end. Parmi les internautes européens, les Français sont les plus « accros au surf quotidien » : deux tiers d’entre eux déclarent surfer quotidiennement, contre une moyenne européenne de 55%. Parmi les principales utilisations de ce média, la communication et l’information restent les principales motivations : 83% des internautes français déclarent davantage rester en contact avec ses amis ou des connaissances et 60% davantage comparer les produits et les services. Les ventes sur le net ont augmenté de 29% pour atteindre en 2008 un total de 20 milliards d’euros. Plus de 22 millions d’acheteurs ont fait la démarche dont 2.5 millions de nouveaux acheteurs. Alors que le sentiment d’une baisse du niveau de vie est prégnant au sein de la population française depuis fin 2006, l’année 2008 sera pour la première fois conforme aux perceptions. Dans ce cadre d’obsession du pouvoir d’achat, Internet, grâce à la transparence dans la comparaison des prix et grâce à la multiplication des sites de ventes à prix cassés, constitue une source d’économies substantielles. 77% des Français estiment ainsi qu’Internet facilite la comparaison des offres et des prix et 3 sur 4 considèrent que les offres et les prix sont intéressants.

La surconsommation virtuelle aux Etats-Unis

Chaque jour, les Américains de plus de 18 ans passent en moyenne 5 h 09 sur Internet, contre 4 h 31 en moyenne devant leur poste de télévision, selon un sondage d’eMarketer sur le début de l’année 2013. Le temps passé sur Internet est en nette augmentation (15,8 %), tandis que le temps consacré à la télévision recule légèrement. Autre enseignement du sondage, les lecteurs passent de moins en moins longtemps à lire leur journal papier : entre 2010 et 2013, le temps consacré aux journaux et magazines est passé de 50 minutes à seulement 32 minutes.

Au total, le temps que les Américains passent sur tous les médias confondus augmente considérablement, passant de 10 h 46 à 11 h 52 par jour depuis 3 ans. Le chiffre brut peut faire peur : nous sommes tentés de nous demander quand les Américains travaillent, mangent, se parlent…, mais il faut croire qu’ils font les trois en même temps.  Les utilisateurs quelle que soit leur origine  ont de plus en plus tendance à pianoter sur leurs smartphone ou tablette en écoutant la radio ou devant une télévision qu’ils surveillent de l’œil.

L'empathie peut changer le monde
L’empathie peut changer le monde Barbara KRUGER 1994

« L’empathie peut changer le monde », que l’artiste conceptuelle américaine Barbara Kruger a réalisé en 1994, ressemble à un slogan. Un slogan qui conduit à nous faire réfléchir et qui nous invite à suivre son idée pour un monde meilleur, où chacun ferait attention aux autres et où l’intérêt général ne se situerait plus dans les réseaux sociaux et le monde virtuel. L’artiste revendique ici un rôle actif dans la société en remettant en cause les stéréotypes sociaux de domination et d’aliénation. Elle s’adresse ouvertement à tous ceux qui passent. Cette oeuvre nous a d’autant plus touchés et interpellés qu’on peut la voir à Strasbourg, au dessus des lignes de tram qui passent sous la gare.

Les raisons de cette surconsommation virtuelle

L’accès à des boutiques en ligne et donc à des produits en abondance est la première cause de la consommation virtuelle. On peut aussi expliquer cette hausse de temps passé sur la Toile par le fait que l’on ne cesse de s’équiper en mobile mais aussi par l’attractivité des applications développées pour ce support, dont Facebook et Twitter. D’autre part, un ordinateur portable ou un Smartphone est toujours à portée de main. On passerait en moyenne 18 heures par semaine sur  à vagabonder dans les méandres d’Internet. De plus, Internet ne requiert aucun effort physique.

À l’adolescence, les jeunes éprouvent un besoin criant de se définir, de trouver un espace qui leur est exclusivement réservé. Le temps qu’ils passent sur les réseaux sociaux n’est que le reflet de leur besoin de socialiser.

Au lieu de regarder les infos à la télévision, certaines personnes préfèrent utiliser le temps de l’émission pour regarder des informations sélectionnées par eux-mêmes sur internet.

On passe beaucoup de temps à consommer aussi à cause du téléphone portable qui devient de plus en plus un objet essentiel dans nos vies; plus on l’a près de nous plus le temps passé sur internet augmente.

Certaines personnes deviennent d’ailleurs dépendantes d’Internet après un usage trop fréquent. On appelle la dépendance à Internet la « cyberaddiction ».

 Jean Jullien, notamment célèbre pour avoir réalisé les dessins de soutien aux victimes des attentats des 7 et 9 janvier 2015 et du 13 novembre 2015, est par ailleurs un artiste engagé qui cherche lui aussi à dénoncer cette surconsommation virtuelle. Il montre à travers ses dessins satiriques que la technologie nous coupe du monde réel et va jusqu’à marquer les hommes comme du bétail. « Modern Days » est un regroupement de quelques unes des œuvres de Jean Jullien. 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s